Construction des piscines

Quelques Précisions au sujet de la construction de piscines ‘mon (ex)-future

On peut dans l’absolu faire la construction d’une piscine en bloc à bancher avec des formes courbes, ce n’est pas impossible. Il y a pour cela deux solutions, la première étant d’acheter des blocs “courbes” comme les “variblocs” par exemple. Cette solution à le désavantage d’être relativement couteuse. La deuxième solution est de monter les blocs de façon à courber le mur comme ceci : Construire une piscine.

Comment faire des arrondis de murs? La seule différence avec un mur droit c’est la longueur de votre agglo car vous prendrez soin de le couper au milieu. Vous vous retrouverez avec 2/3 d’agglos (le 3ème étant cassé par le marteau) ce qui facilitera votre arrondi. La perfection sera obtenue avec l’enduit de finition. Si votre arrondi n’est pas très prononcé, vous pouvez le construire avec l’agglo entier, vous aurez simplement plus d’enduit à talocher pour la finition.

Pour la taille, le standard des piscines est de 8x4m en général mais comme mon terrain est assez grand nous avons décidé de la construire en 10x5m. En outre, la faisant nous même le surplus financier n’était pas « énorme ».

Pour le revêtement, assez rapidement j’ai choisi le carrelage, peut être pas très en vogue actuellement mais visuellement sans équivalent je trouve. En tout cas, plusbeau qu’une piscine en liner ou en PVC à mes yeux. Je trouve qu’actuellement il y a un dénigrement systématique des piscines à revêtement carrelage carbeaucoup de piccinistes ne proposent que des liners ou du PVC. Ils vont vous dire que le carrelage ça ne se fait plus mais en fait c’est qu’ils ne savent pas y faire ou que c’est trop long et trop coûteux à faire. Mais regardez les piscines publiques, les trois quarts sont en carrelage, ça n’est pas pour rien !

Restait à savoir quel procédé utiliser pour la construire. J’ai laissé assez rapidement les kits en acier, inox etc. car relativement cher quand on y regarde bien. Ensuite je me suis porté vers des blocs en polystyrènes très intéressants car légers et facilement maniables. L’inconvénient est qu’avec cette matière on est obligé de poser un liner comme revêtement.

La méthode traditionnelle, parpaings + poteaux raidisseurs aurait été une solution intéressante mais encore une fois on est obligé de prévoir un liner ou du PVC armé comme étanchéité, or j’étais vraiment décidé à poser un revêtement carrelage.

Pour ma piscine il restait alors deux choix : soit une piscine en béton armé monocoque ou une structure en bloc à bancher. La première étant beaucoup trop compliquée à mettre en œuvre pour un particulier j’ai choisi naturellement la deuxième.

Il fallait aussi ensuite choisir un escalier car je ne voulais pas d’échelle en inox. L’escalier intérieur ne m’intéressait pas il me restait le choix entre un escalier extérieur droit ou roman. J’aurais préféré l’escalier roman mais la pose des blocs à bancher en courbe était trop compliquée pour moi. J’ai donc décidé de faire un escalier droit d’une largeur de 2m et d’une profondeur de 1, 2m. Il sera composé de trois marches de 2m de long, 30cm de haut et 40cm de profondeur.

Ensuite, il a fallu déterminer le type de fond de la piscine. Principalement, on distingue quatre types de fond  :

1.Le fond plat (1,50m de profondeur en général dans tout le bassin). Certainement la méthode la plus utilisée aujourd’hui. L’avantage c’est le côté ludique de la piscine pour le jeu mais l’inconvénient c’est l’impossibilité de plonger.

Type profondeur piscine

2. La piscine avec fond en pente composée : une partie plate à 1,2m en général, une pente qui descend et une deuxième partie plate à 2m par exemple. Intéressant mais difficile à mettre en œuvre au niveau de la première ligne de blocs à bancher (en effet beaucoup de découpes à faire dans le pente)

Type profondeur piscine

3.La piscine en fond 4 pentes : intéressant également car les pentes sont douces mais il y a deux inconvénients : Un la difficulté de mise en œuvre au niveau du radier car les pentes c’est toujours plus compliqué et deux la piscine est entièrement en pente il n’a a aucun endroit plat.

Type profondeur piscine

4.La piscine en pointe de diamant. Mon choix car cette méthode présente plusieurs avantages :

a. On a une partie en fond plat de 1,2m sur 4m de longueur pour le jeu etc.

b.On a une partie profonde a 2m pour le plongeon.

c.Au niveau de la mise en œuvre, on a l’avantage d’avoir la même hauteur de mur sur toute la périphérie de la piscine soit 1,2m de hauteur de mur. Par contre, au niveau du radier piscine, la méthode est plus difficile à mettre en œuvre et couler le béton est plus difficile.

Type profondeur piscine

Ci-joint deux schémas de principe de mon bassin :

Schéma Piscine Schéma Piscine

Les Différentes Techniques pour Construire sa Piscine

Dans cette section, nous allons passer en revue rapidement les différents types de piscines et leurs techniques associées. Nous nous attarderons un peu plus longtemps sur la technique qui nous intéresse, celle des blocs à bancher. J’ai listé ici ce que je considère comme étant les PRINCIPALES techniques de construction piscine mais bien sûr il en existe certainement beaucoup d’autres !

Sachez qu’en gros on distingue deux types de revêtement pour les piscines. Les revêtements indépendants de la structure (type liner) et les revêtements dépendants de la structure (type carrelage). Revêtement indépendant car le liner ou le PVC n’est pas « lié » à la structure de la piscine, il est simplement « posé » dessus et donc l’étanchéité n’est pas liée à la structure.

1.Les piscines coques

2.Les piscines bois

3.Les piscines béton monobloc

4.Les piscines kits panneaux

5.Piscine avec méthode traditionnelle avec parpaings

6. Les Coffrages perdus

7.Construire une Piscine en blocs à bancher

 

1.Les Coques Piscine

Une piscine en coque polyester monocoque est fabriquée à l’aide d’un moule ayant la forme du bassin(une multitudes de formes sont de ce fait possible). De la résine polyester(mélangée à de la fibre de verre) est projetée dans le moule. Après séchage,on procède au démoulage et alors la coque est prête à être posée.

L’avantage de ce procédé pour commencer est son étanchéité parfaite. Le deuxième avantage est sa rapidité d’installation (3jours entre le début du terrassement et la mise en eau). Pas de “construction” a proprement dit de la piscine.

Mais c’est un procédé industriel qui est donc réservé à des sociétés spécialisées.

2.Les piscines en bois

Il existe une multitude de modèles de piscines en bois depuis la hors sol jusqu’à des piscines enterrées de grande dimension. Mon but n’étant pas d’expliquer le fonctionnement de ces piscines.

3.Les piscines béton monobloc

Il existe plusieurs méthodes pour construire des piscines en béton monobloc. Par exemple, une des techniques est celle du béton projeté. L’ossature de la piscine est réalisée en treillis de fer, le béton est ensuite projeté sur le treillis à l’aide d’un canon. L’ensemble forme ainsi une structure en béton armé sur laquelle on peut poser le revêtement de son choix. On appelle aussi cela le « gunitage »

La qualité de la construction est optimale mais la mise en œuvre d’un tel bassin ne peut être réalisée que par un professionnel et en aucun cas par un particulier comme moi !

4.Construire sa Piscine en kit panneaux

Alors là, au moins on a l’embarras du choix ! Si on veut résumer en gros, ce système de construction de piscine est constitué de panneaux (en acier galvanisé, inox…) que l’on assemble les uns les autres, ils peuvent être scellés sur le radier par des jambes de force. Ensuite, on pose les éléments à sceller puis le liner. Il existe beaucoup de systèmes différents de kits piscine à des prix différents.

L’avantage de cette méthode est sa simplicité et rapidité de mise en œuvre. Par contre en général je trouve que ces systèmes ne sont pas spécialement bon marché. Ici encore en naviguant sur le Net vous trouverez une multitude d’informations.

5.Construire sa Piscine Traditionnelle avec Méthode Parpaings

C’est LA méthode traditionnelle de construction d’une piscine. On commence par faire une fondation périphérique puis on monte les murs en parpaings en faisant des poteaux verticaux tous les 2m, une ceinture périphérique haute et une ceinture périphérique basse. Cette méthode est parfaite pour un revêtement de la piscine de type liner ou PVC armé.

6.Systèmes de Piscine industriels avec coffrage perdu

Ce système de piscine est composé de panneaux creux que l’on assemble les uns après les autres pour obtenir la piscine. Après ferraillage, on coule le béton dans les coffrages en même temps que l’on coule le radier. Ainsi, les murs et le radier sont liés en un bloc et on a une structure en béton armé.

On parle de coffrage perdu car une fois le béton coulé on ne peut plus récupérer le coffrage, différemment d’un système de coffrage en planches de bois par exemple où après séchage du béton on peut décoffrer.

Cette façon de procédé est très répandue actuellement et les plus grands constructeurs de piscine l’utilisent

Ce système de construction est souvent vendu en Prêt à plonger ou en kit au choix. On peut en trouver à des prix très raisonnables, simplicité et rapidité d’installation sont ses grands avantages. Néanmoins, une restriction : l’obligation de poser un Liner comme étanchéité pour la piscine.

 

7.Construire sa Piscine en Blocs à bancher

Le bloc à bancher comme les systèmes Desjoyaux ou Magiline s’apparente à un système de coffrage perdu. On dira que c’est un système générique de coffrage (!!!) car en général moins cher à mettre en œuvre.

Un bloc à bancher se présente comme un parpaing mais sa particularité est qu’il n’a pas de fond (on peut passer sa main au travers). On les monte en les croisant, c’est-à-dire décalés d’une ligne sur l’autre, de cette façon on crée des poches verticales dans lesquelles on coulera le béton.

A chaque ligne, on pose deux fers de façon horizontale sur tout le tour et un fer vertical dans chaque alvéole. En outre, dans chaque alvéole rentre un semelle de reprise du radier (voir partie Ferraillage radier) qui assurera la liaison Radier-Mur. De cette façon on obtient une construction en béton armé.

Il existe deux tailles de blocs à bancher. Blocs de 20 de largeur (20x20x50) et blocs de 27 de largeur(27x20x50). Les blocs de 27 sont utilisés uniquement pour les grandes piscines, jusqu’à 10 mètres de longueur on peut utiliser des blocs de 20cm de largeur.

Construire une Piscine

Au-delà, il faut peut-être penser à passer aux blocs de 27.

Deux fers de 8 horizontaux et un fer

vertical de 8 dans chaque alvéole

 Construire une Piscine

On monte les blocs en les croisant

Construire une Piscine

Sur cette photo, on voit les deux fers  horizontaux à chaque ligne de blocs.

Construire une Piscine Construire une Piscine

Exemples de Blocs à bancher pour construire une piscine

Dans le même genre, on peut citer les blocs en polystyrène. Ces blocs ont la particularité d’être en polystyrène d’où une maniabilité plus aisée. Par contre, on est limité au niveau de l’étanchéité de la piscine(Liner uniquement) et leur prix est relativement élevé par rapport aux blocs à bancher en béton.

Construire une Piscine

Le Terrassement de la Piscine

Tracez bien les limites intérieures de la piscine. Plantez quatre piquets en fer au quatre coins de la piscine. Faites en sorte que ces piquets dépassent une fois le radier coulé ils vous serviront de repère pour monter la première ligne de blocs. Pensez à en mettre également aux quatre coins de l’escalier si vous en faites et sur les limites de la pointe de diamant. Comme sur ce schéma :

terrassement piscine

Partout où il y a des points il faut un piquet qui dépasse. Ceux de l’intérieur de la pointe vous serviront au moment de la réalisation de celle-ci. Ceux aux limites vous serviront également lorsque vous monterez la première rangée de blocs. LAISSEZ LES DONC BIEN DEPASSER DU RADIER DE LA PISCINE CES REPERES.

Construire une Piscine

Ci dessus le début des travaux. C’est les poules (en contre bas) qui sont heureuses !

Construire une Piscine

Il a fallu refaire tout l’assainissement car les tuyaux passaient au milieu de la piscine.

Construire une Piscine

Le remblai de la Piscine

Une fois la structure terminée, la tuyauterie tirée, on peut procéder au remblai autour de la piscine. Celui-ci sera réalisé par le terrassier. Le remblai est particulier car le terrain est en pente et cela va créer des problèmes.

Heureusement, mon terrassier connaît parfaitement son travail et il a trouvé la solution : l’enrochement !

A. Le Tassement du Remblai

Le problème principal avec le remblai est que la terre va se tasser et s’affaisser par endroits durant les deux premières années. De ce fait, il est déconseillé de faire sa terrasse tout de suite après le remblai.

Une solution à ce problème est de faire des poteaux de soutien tous les deux mètres autour de la piscine en parpaing. De cette façon, la future terrasse pourra prendre appui sur ces poteaux sans risques d’affaissement.

Remblai de la Piscine

Les poteaux sont fait avec des parpaings traditionnels et scellés au mortier.

B. Le dénivelé naturel du Terrain

Le terrain sur lequel a été construite la piscine était en pente naturelle assez prononcée.

En effet, entre le devant de la piscine (côté escalier) et le côté opposé on a un mètre de dénivelé, ce qui ne sera pas sans poser de problème au niveau du remblai.

Remblai Piscine

Dénivelé de la piscine.

Remblai d'une Piscine

1.La largeur vers les skimmers est l’endroit ou le remblaiement est le plus important à faire. Le problème est que la limite du terrain au fond n’est pas loin, environ 3 mètres (vers le grillage). Si on remblaie simplement, on va avoir une pente très importante et en plus la terre risque de glisser sur le terrain voisin en contre-bas.

2.Sur la longueur 2, le terrain vient en descendant jusqu’à la piscine, là pas de problèmes pour remblayer.

3.Sur la largeur du côté de l’escalier, pas de problème non plus, il faudra même décaisser un peu car la piscine a été enterrée plus bas que le niveau naturel du terrain.

4. Sur la longueur opposée, on voit la limite du terrain matérialisée par la ligne rouge. Au fond, il y aura certainement une pente après le remblai.

 

C. Le problème au fond du terrain

Regardons le fond du terrain d’un peu plus près :

Remblai de la Piscine Remblai de la Piscine

On voit la limite du terrain sur la première photo. On a vu que remblayer directement n’était pas possible. Une solution aurait consisté à faire un mur en limite de hauteur à niveau avec la piscine, de cette façon on aurait un remblai plat au fond du terrain :

Remblai Piscine

Cette solution a été vite écartée car techniquement compliquée et présentant des risques au niveau de la solidité. En effet, le problème est que à la limite du terrain, il y a tout de suite derrière une pente assez abrupte. Faire un mur à cet endroit aurait été risqué si on tient compte en plus de la poussée des terres.

Pendant un moment, pour éviter le remblai j’ai pensé faire une terrasse sur pilotis. Cette solution était envisageable mais pour moi le problème était le délai de réalisation. En effet, la quantité de travail pour réaliser cette terrasse est très importante et j’ai déjà peu de temps pour faire le reste (sans parler du site internet !).

Finalement, c’est mon terrassier qui m’a indiqué la solution : l’enrochement. Cela consiste à importer des gros rochers provenant de carrières et à les empiler les uns sur les autres sur la hauteur et la longueur souhaitée. Derrière, on pourra remblayer sans problèmes et il n’y a aucun risque pour la terre de glisser sur le terrain en bas.

Remblai de Piscine

On voit sur cette photo les pierres issues de carrière ont étés positionnées au fond du terrain pour retenir la terre.

Image Hosted by ImageShack.us

Le Ferraillage du Radier de la Piscine

Ce qu’on appelle le Radier de la piscine est en fait la dalle sur laquelle va reposer la piscine. Pour les dimensions de celle-ci il faut compter les dimensions intérieures de la piscine soit 10×5. On va rajouter tout autour 50cm (pour poser les blocs à bancher et laisser un peu de marge pour la tuyauterie ou autre). Donc en tout on fera un radier de 11x6m.

Etant donné la grandeur de la piscine (10mx5m) et le revêtement prévu (Carrelage) il fallait construire un Radier épais et bien ferraillé.

Nous avons donc opté pour 20cm d’épaisseur ce qui est généralement préconisé pour ce type de piscine.

Le ferraillage sera composé de deux nappes de treillis soudés espacées entre elles de 10cm.

Ce poste de la construction ne doit pas être sous estimé car il est la base de la piscine et toute malfaçon à ce niveau peut se révéler désastreuse.

Voici la procédure utilisée :

1. Nous avons posé un lit de gravier sorte de drain.

2. Nous posons un film polyane sur tout le bassin (de cette façon en coulant le béton celui-ci ne s’enfonce pas dans le lit de gravier, et en plus on est sûr que le treillis ne repose pas sur la terre).

3. Pose de petits plots de 5cm d’épaisseur un peu partout dans le bassin.

4. Pose du premier treillis soudé. Grâce aux plots, celui ci ne repose pas sur le sol. Pour le treillis soudé, utilisez du treillis dénommé ST25 Moi, j’ai utilisé du PAFC mais j’aurais su j’aurais utilisé du ST25. Maintenant j’ai la chance d’avoir un terrain très meuble et pas du tout argileux, avec une nappe phréatique très profonde. De ce fait, les contraintes sur le radier de la piscine sont moins importantes. En outre, le bassin a été fait maintenant il y a plus de six mois et aucune micro fissure en vue !

5. Nous posons un chaînage 10×10 tout autour du bassin là ou serons montés les blocs. Cela ressemblera à une ceinture périphérique.

6. Nous disposons également des morceaux de chaînage 10×10 un peu partout dans le bassin, de cette façon les deux treillis soudés seront bien espacés entre eux de 10cm.

7. Nous posons le deuxième treillis soudé. Attention, il faut bien attacher les treillis entre eux une fois posé sinon ils vont bouger sans arrêt. Ne pas sous estimer le temps pour y faire car c’est relativement long (merci Pascal pour ton aide!).

Ferraillage de la Piscine

On voit sur cette photo le chaînage 10×10 en périphérie (sorte de fondation en quelque sorte). Les plots et les deux treillis. A gauche, il s’agit du ferraillage pour l’escalier.

Construire une Piscine

Ca en fait des kilos de ferraille! On voit la bonde de fond piscine scellée au ciment prompt (ciment à prise rapide)

Après avoir ferraillé la structure de la piscine, il a fallu coffrer le tour de la piscine pour délimiter le radier. J’ai acheté des planches spécial coffrage de 25cm de hauteur de 3m de longueur. Pour les faire tenir, nous avons cloués des piquets contre les planches puis enfoncés ces piquets dans le sol pour les faire tenir droite.

Ensuite, nous avons tracé un niveau sur tout le périmètre des planches. C’est-à-dire :

1. On est parti du coin vers l’escalier et on a prit une hauteur de 20cm depuis le sol et tracer un niveau.

2. Avec un cordex, on a reporté ce niveau sur la totalité du périmètre de la piscine. De cette façon, le radier est parfaitement à niveau à chaque endroit sur le tour de la piscine.

3. Aidé d’un niveau laser de chantier, on a mis des piquets à plusieurs endroits dans la piscine représentant la hauteur finie du radier.

Voici le ferraillage et le coffrage terminé :

Construire une Piscine

Paragraphe sur les « semelles de reprise

La liaison entre le radier (dalle) et le futur mur en agglos est primordiale. En effet, en liant les deux ensemble par un ferraillage adapté, la structure de la piscine est véritablement unie en un seul bloc et peut de cette façon résister aux contraintes de bien meilleure façon.

Pour ce faire, on utilise des « semelles de reprise », c’est-à-dire des fers qui ressortent du radier pour aller se loger dans le mur, plus précisément dans chaque alvéole des blocs à bancher.

Pour les confectionner, on coupe des fers de 8 d’une longueur de 1m ou 1,2m puis on confectionne des équerres de 50×50 ou 60×60. On les dispose ensuite tout autour du radier en les espaçant de 17cm (espace entre le milieu de deux alvéoles).

On les attache au treillis du bas et au chaînage 10×10 périphérique. Le plus dur est de les faire tenir droit. Le mieux est une fois posé une ligne de prendre un fil électrique bien rigide, partez d’un bout et enroulez le au fur et à mesure sur toutes les semelles jusqu’à l’autre bout. Ainsi, ils sont liés ensemble et tiennent bien.

Quelques photos du ferraillage de la construction pour finir :

Construire une PiscineConstruire une PiscineConstruire une Piscine

Coulage du Radier de la Piscine

Après le ferraillage du radier de la Piscine, c’était le moment de couler le béton pour le radier. Je ne sais pas si le terme “coulage” est bien approprié pour la chose mais bon je trouve que c’est assez explicite pour cette construction. J’ai calculé à 14m3 les besoins en béton pour la dalle (11x6x0,2=13,2). Pour ce faire j’ai commandé deux toupies, une de 8m3 et une de 6m3.

Un des deux camions était ce qu’on appelle un PUMI, camion toupie muni d’une pompe de relevage car la piscine est difficilement accessible et le camion était situé à 25 mètres (pour ce genre de toupie comptez 500€ de plus). Préférez la solution de la toupie plutôt que celle de la bétonnière pour cette partie de la construction. Renseignez vous auprès de la société pour le type de béton

J’ai fais appel à un maçon professionnel pour m’aider et j’ai bien fait ! En effet, si pour un fond plat le béton s’étale facilement, pour une pointe de diamant les choses sont différentes. Premièrement, du fait de la pente il faut demander du béton assez consistant et pas trop liquide. L’inconvénient est que du coup celui-ci « tire » plus vite.

On a vu dans la partie ferraillage Piscine que l’on avait coffré le tour du radier en indiquant sur les planches le niveau fini de la piscine. On commence donc par couler le tour de la pointe de diamant jusqu’au niveau tracé.

Construire une Piscine

On commence par faire couler le béton sur le tour de la pointe en le faisant descendre depuis le haut sur environ un mètre. Sur la gauche vers la flèche rouge, on voit que l’on a déjà aplani là où il y aura les blocs. On a ainsi aplani sur 50cm de large tout autour de la pointe de diamant. A ce moment, on est affairé à bien faire ce pourtour à niveau pour faciliter la pose des blocs à bancher.

Construire une Piscine

« Le haut » de la pointe est pratiquement terminé. On voit la personne en train d’étaler le béton à l’intérieur de la pointe. A ce moment, nous allons commencer à faire l’intérieur de la pointe en prenant des râteaux et en tirant le béton de haut en bas.

Construire une Piscine

Sur ce petit schéma, on voit la pointe de diamant. Les points en rouge représentent les piquets (fers de 8) que l’on a plantés dans le sol pour nous guider dans la réalisation de l’intérieur de la piscine. Nous n’avons pas mis de planches à l’intérieur pour matérialiser les « trapèzes ». Après avoir tiré le béton avec le râteau, on tape sur le béton avec une grosse taloche en bois pour aplatir le béton et on glisse la taloche de haut en bas au niveau des lignes rouges pour marquer les séparations entre les quatre trapèzes de la pointe.

Construire une Piscine

La partie plate du radier nous prendra à peine 30 minutes ! On voit sur cette photo le radier terminé avec les « semelles de reprise » qui ressortent du sol et qui rentreront dans les alvéoles des blocs à bancher.

Remarque 1: La « finition » du radier de la piscine est loin d’être parfaite notamment dans la pointe de diamant. Au contraire, l’aspect rugueux est même meilleur dans l’attente d’une chape de finition. Certaines personnes réalisent un radier avec un aspect « fini », c’est-à-dire bien lisse et à niveau en tout point. Cela permet d’éviter la réalisation d’une chape de finition. Mais dans ce cas, il faut prévoir un béton hydrofuge (étanche) si vous mettez un carrelage. En outre cela est très difficile dans le cas d’une pointe de diamant, donc valable uniquement dans le cas d’un fond plat.

Remarque 2 : Les semelles de reprise dépassent d’environ 30cm du radier. Certaines personnes mettent des semelles de reprise de la hauteur finie des murs (1,2m pour nous). Cela n’est pas obligatoire on peut très bien une fois les murs montés remettre dans chaque alvéole un fer vertical.

Elévation des Blocs à Bancher de la Piscine

Une fois le radier de la piscine coulé et sec, on peut commencer à monter les murs en bloc à bancher. Il faut apporter un grand soin au montage des blocs pour éviter toute malfaçon qui serait désastreuse par la suite (mur de la piscine pas droit ou pas d’aplomb).

Imaginez vous en train de vous baigner dans votre piscine et ne voyant que votre mur pas droit tout le temps. Apportez le plus grand soin dans la construction de la piscine à tous le niveaux, on ne la répetera jamais assez. Car toute malfaçon peut se révéler définitive. Ce serait alors dommage de passer autant de temps dans cette construction et de se faire gâcher le plaisir par une bêtise.

On commence par monter la première ligne. On utilise les repères plantés au moment du terrassement aux quatre coins de la piscine. Commencez par tirer un cordeau entre deux repères d’une longueur (par exemple avec du fil de pêche). Posez le premier bloc de la longueur puis le dernier de cette même rangée.

Ensuite vous poserez un par un les blocs à la suite. A chaque bloc il faut vérifier le niveau  horizontal et l’aplomb vertical. Pour le niveau horizontal utilisez un niveau à bulle et pour l’aplomb vertical un fil à plomb.

Si votre radier piscine est parfaitement à niveau vous pourrez poser votre première rangée à sec mais dans la plupart des cas (comme moi !) vous devrez reprendre les imperfections de niveau du radier. Pour cela le mieux est de poser la première rangée au mortier.

Une fois la première longueur posée, vous posez un cordeau sur une des deux largeurs. Normalement, si les piquets ont étés bien posés les cordeaux doivent être parfaitement perpendiculaires.

Au niveau des angles vous aurez des découpes à faire, pour cela munissez vous d’une disqueuse en diamant avec un bon diamètre, de cette façon vous pourrez travailler correctement.

Construire Une Piscine

Exemple de montage de la première rangée

Construire Une Piscine Construire Une Piscine

Comment mettre un fil à plomb et Tirer un cordeau

Une fois la première ligne posée on continue de la même façon. On retire un cordeau sur une longueur et on pose les blocs à sec (le mortier sur la première rangée uniquement !). On fait bien attention à CROISER les blocs à chaque fois.

Vous monterez le nombre adéquat de blocs, dans mon cas six rangées soit 1,2m. De cette façon j’aurai 1,20m de hauteur dans le petit bain de la piscine et jusqu’à 2m au plus profond de la pointe de diamant. Si vous optez pour un fond plat il faudra monter huit rangées pour avoir 1,6m de hauteur de mur ce qui vous fera à peu près 1,5m de hauteur d’eau dans tout le bassin.

Construire Une Piscine

On prépare les blocs avant de les poser.

Construire Une Piscine

Trois rangées de montées, plus que trois !!!

A chaque fois que vous aurez monté une rangée de blocs, il faudra bien penser à poser le ferraillage horizontal. Ne rigolez pas, mais j’ai oublié de mettre les fers sur une rangée, j’ai du enlever tous les blocs de la ligne suivante après m’en être aperçu ! Je vous conseille de mettre deux fers de huit horizontaux à chaque ligne. Vous les posez simplement sur les blocs, il y a des encoches prévues à cet effet.

Il faut également penser à croiser les fers à chaque angle de la piscine.

Construire Une Piscine Construire Une Piscine

Le recouvrement d’un fer doit être de au moins 40 fois son diamètre. Par exemple, dans notre cas pour un fer de 8mm de diamètre, on doit faire un recouvrement d’au moins 32cm.

Au niveau des angles de la piscine, du fait des découpes vous allez avoir des « trous » dans les angles. Il faudra donc faire un coffrage avec des angles à ce niveau pour que le béton ne coule pas. Si à certains endroits vous avez des petits trous dans les blocs, mettez un peu papier de sac de ciment pour boucher et éviter que le béton ne s’écoule au travers.

Construire Une Piscine

Coffrage d’un angle de l’escalier

Construire une Piscine : Le Banchage de la Piscine

Le banchage est l’opération consistant à remplir les blocs de la Piscine de béton. On rappelle qu’une fois les blocs de la piscine montés, on a des poches verticales de 1,2m (dans mon cas, bien sûr cela peut varier suivant la hauteur de mur) à remplir de béton.

On peut comme le radier utiliser une toupie à béton mais là il serait plutôt conseillé d’y faire à la main. Premièrement, vous pouvez couler les blocs en plusieurs fois pas de problèmes. Simplement, quand vous vous arrêtez faites le au milieu d’un bloc. Ensuite, la quantité de béton à faire est moindre que pour le radier de la piscine. Par exemple, dans mon cas on a 33m linéaires de blocs d’une hauteur de 1,2m. Un bloc fait 20cm de large mais avec 14cm de vide seulement donc on doit faire en tout : 33x 1,2x 0,14 = 5,55m3 de béton ce qui est parfaitement faisable à la main.

Le béton doit être un béton « standard » c’est-à-dire dosé à 350 kg/m3. Ainsi, sachez que pour 1m3 de béton il vous faut 10 sacs de ciment de 35 kilos. Pour le dosage, utilisez la règle du 1-2-3 : Une pelle de ciment, deux de sable, trois de gravier (si vous commandez du paveur 0-20, mettez une pelle de ciment pour 5 pelles de paveur).

Dans votre bétonnière, commencez par mettre de l’eau puis cinq pelles de paveur puis une pelle de ciment puis cinq pelles de paveur puis une pelle de ciment et ainsi de suite et rajoutez un peu d’eau de temps en temps jusqu’à ce que la bétonnière soit pleine. Vous verrez, au bout de cinq ou six bétonnières vous prendrez l’habitude pour y faire !

L’idéal je pense pour y faire est d’être quatre ou cinq personnes. Dans mon cas, on l’a fait à cinq cela va très bien. Trois personnes est un minimum pour le faire. Une personne pour faire le béton, une deuxième pour trimbaler la brouette et une personne pour réceptionner le béton dans les blocs de la piscine.

Attention, car du fait de la présence de deux fers horizontaux à chaque ligne, le béton peut avoir du mal à descendre jusqu’en bas. Il faut donc toujours bien remuer le béton pour être sur qu’il descende bien jusqu’en bas. Je vous déconseille une aiguille vibrante, prenez simplement un bon fer de 10 et touillez bien à chaque fois que vous coulez le béton dans les blocs. Soignez particulièrement au niveau des éléments à sceller car c’est là que peuvent se créer des poches (notamment en dessous des projecteurs).

A noter l’importance de réaliser un dosage beton correct! il en va de la durée de vie de votre construction. Un béton mal dosé risquerait en effet de fragiliser votre ouvrage. Visitez la page fiches bricolage dédiée spécialement au dosage beton.

J’ai monté les six rangées de blocs à sec, puis j’ai coulé jusqu’au milieu de la sixième rangée l’ensemble de la piscine. Ensuite j’ai coulé le reste jusqu’à l’arase

piscine

On voit sur cette photo les poches verticales avec les fers à chaque rangée. C’est eux qui peuvent empêcher le béton de descendre, il faut donc bien remuer.

Construire une Piscine

Quelques planches judicieusement placées…et on vide la brouette directement !

construire sa piscine

Bien remuer une fois qu’on a vidé le béton

devis piscine

Maçonnage de l’escalier de la Piscine

L’escalier de la Piscine est un escalier Rectangulaire de Trois marches. Il fait 2 mètres de Longueur, 1,2m de profondeur et bien sûr 1,2m de hauteur (profondeur piscine).

Cet escalier est entièrement maçonné en béton (avec en plus quelques parpaings creux).

Deux petits schémas pour le visualiser :

Piscine

Escalier vu du haut

Piscine

Coupe de l’escalier de la Pisicne

Une vue de l’escalier de la Piscine avant sa réalisation :

Piscine

Pour réaliser l’escalier, on commence par se fabriquer une planche de coffrage de longueur de 2m et de hauteur de 30cm.

On installe ensuite une rangée de parpaings creux de 20x20x50 sur la longueur du par terre de cette façon :

Piscine

(excusez pour le dessin !)

On met devant ces parpaings la planche de coffrage fabriquée. Ensuite, 40cm plus en profondeur, on installe deux rangées de parpaings de 20 (qui représentent la deuxième marche).

Piscine

Ensuite, on peut couler la marche en béton. On voit sur la photo précédente que l’on peut mettre du remblai dans l’escalier. On a également des fers de reprise depuis le sol et dans les murs pour bien solidifier l’ensemble.

Arase de la Piscine

Si je fais un chapitre à part sur l’arase, c’est pour une raison toute particulière. L’arase va en effet déterminer à “quel point” la piscine sera “à niveau”. Cela est très important, car une fois remplie d’eau toute différence de niveau sur la périphérie du bassin se verrait imanquablement (rien de plus vrai que l’eau pour voir un niveau). Il me semble donc nécéssaire de bien faire attention à cette partie de la construction.

Voici la définition que l’on peut trouver pour le mot Arase :

«  Dernier niveau d’un mur ou d’une construction et servant de repère pour construire dessus »

On a monté successivement six rangées de blocs pour atteindre une hauteur de 1,2 mètre, sachant que l’on a monté la première rangée au mortier pour la mettre à niveau. Or malgré ces précautions, on s’aperçoit que l’ensemble de la piscine n’a pas un niveau horizontal parfait. Pas de panique, l’arase va nous servir à corriger ce défaut !

Par exemple, dans mon cas à deux endroits il y a un décalage de niveau :

 

Arase de la Piscine

Arase de la Piscine

Ces défauts vont être corrigés par l’arase. En effet, comme dit dans la définition on va faire avec l’arase le dernier niveau du mur. Ce dernier niveau sera d’environ 5cm, et sera cette fois ci parfaitement à niveau sur tout le tour de la piscine.

On a arrêté de bancher les blocs au milieu de la sixième rangée, on va donc reprendre à partir de cette moitié et couler l’arase avec. De cette façon, on coulera la dernière rangée de fers horizontaux avec l’arase et on aura une ceinture périphérique haute.

L’arase est faite de planches de coffrage tout le tour. On part des skimmers (de cette façon on est sur qu’ils sont proches du dessus de la piscine) et on met les planches au fur et à mesure en vérifiant le niveau à chaque fois. Prenez bien votre temps pour y faire et vérifiez plusieurs fois votre niveau, car les défauts se verraient tout de suite. Honnêtement, si il y a un poste dont je suis assez fière c’est bien l’arase car elle est vraiment parfaite !

Arase de la Piscine

On part des skimmers et on continue sur une longueur. Les fers dépassant seront coupés à la disqueuse. En fait j’ai oublié de les couper avant !

 

arase Piscine

Une largeur et une longueur faites !

 

Arase d'une Piscine

On repart pour une autre longueur

Arase Piscine

Une fois le tour fait, la planche est parfaitement à niveau !

 

Arase d'une Piscine

Eléments de la Filtration

Pour nettoyer l’eau d’une piscine, il faut commencer par l’aspirer, pour cela on utilise une pompe piscine. Pour aspirer l’eau de la piscine on utilise des skimmers, sortes de bouches d’aspirations rectangulaires situées d’un côté de la piscine au niveau de la ligne d’eau. La pompe aspire l’eau par les skimmers, la renvoie dans un filtre piscine qui s’occupe de la débarrasser des éléments polluants, puis cette eau « purifiée » sera renvoyée dans la piscine au moyen de buses de refoulement.

En outre en plus des skimmers il y a un autre élément d’aspiration, la bonde de fond située au plus profond de la piscine et qui permet d’aspirer l’eau et les polluants situés au fond de la piscine.

Tous ces éléments combinés conduisent à créer un mouvement permanent de l’eau permettant d’avoir une eau propre tout le temps.

C’est ce principe de base qui est utilisé dans tout type de filtration. Il existe ensuite deux méthodes pour la mettre en œuvre, les blocs de filtration et la filtration par méthode classique.

Les blocs filtre intègrent tous les éléments de la filtration piscine en un seul élément (pompe, filtre, éléments d’aspiration et de refoulement de l’eau. . .). Leur avantage est donc leur compacité. Il suffit d’adosser ce bloc à un endroit de la piscine, on a donc une installation des plus simple. En outre, ces dernières années, les progrès techniques réalisés permettent d’avoir de très bons résultats avec ce type de bloc.

La méthode classique est celle qui utilise un local technique. Dans ce cas, tous les éléments sont séparés : filtre, pompe, skimmers, refoulements. La pompe et le filtre sont situés dans un local technique a proximité de la piscine, les éléments d’aspiration et de refoulement dont scellés dans la structure de la piscine et le tout est relié par un système de tuyauterie en PVC.

Voyons maintenant chaque élément de plus près.

I. Les éléments à sceller de la Piscine

On les appelle éléments à sceller car ils vont être sceller dans la structure de la piscine. Ils sont au nombre de quatre.

a.Les Skimmers de la Piscine

Comme on a dit plus haut, les skimmers sont des bouches d’aspiration. Jusqu’à 8x4m on en met un seul, au-delà il faut en mettre deux voir plus pour les très grands bassins. Ils sont situés au niveau de la ligne d’eau c’est donc eux qui déterminent la hauteur d’eau, il faudra donc les placer le plus haut possible.

Ils sont constitués à l’arrière d’un pré-filtre qui permet de stopper les plus gros déchets (feuilles…). Ils doivent être installés vents dominants en face, l’idéal étant sur largeur du bassin opposée à l’escalier (mon cas).

Skimmer Piscine

Skimmer

b.Les Refoulements de la Piscine

C’est eux qui s’occuperont de renvoyer l’eau filtrée dans la piscine. Ils sont donc à l’opposé des skimmers dans le circuit de nettoyage. On les placera donc à l’opposé des skimmers dans mon cas sur la largeur du côté de l’escalier.

Jusqu’à 8x4m, on ne met deux, au-delà il en faut trois. Dans mon cas j’en ai mis trois, deux de chaque côté de l’escalier et un troisième au milieu de l’escalier.

Refoulement Piscine

Refoulement

c. La Bonde de Fond de la Piscine

Elle est placée au point le plus profond de la piscine, dans mon cas au milieu de la pointe de diamant. Elle est scellée dans le radier de la piscine. Elle sert à aspirer tous les éléments lourds placés au fond de la piscine et à aspirer l’eau du fond. Elle participe donc activement à la filtration de la piscine.

Il y a un grand débat à ce sujet sur son utilité car beaucoup de piscine maintenant n’en sont plus pourvues. Il s’agit des piscines avec bloc filtrant. Allez voir sur le forum EauPlaisir, c’est un des débats préférés du forum !

Bonde de Fond Piscine

Bonde de Fond

d. La Prise Balai de la Piscine

Elle est scellée elle aussi dans la piscine, de préférence sur la longueur. Elle est branchée elle aussi en aspiration mais comme son nom l’indique elle sert pour brancher un balai ou un robot (type Polaris 280).

Prise Balai Piscine

Prise Balai

 

II.La pompe de la Piscine

 

La plupart des pompes sont équipées d’un pré-filtre qui permet de récupérer les plus gros déchets. Elle sera installée dans un local technique à proximité de la piscine. Elle doit être en position horizontale, le mieux étant sur une chape en béton. Le calcul de la puissance de la pompe par rapport au bassin se fait de la façon suivante.

On considère qu’il faut que la filtration entière de la piscine soit faite en 6 heures. Si un bassin fait 60m3 par exemple, on dira qu’il faut que la pompe fasse 60/6 = 10m3/h. Cela donne une idée de la puissance de la pompe piscine à utiliser.

Il vaut mieux à partir de ce calcul surdimensionner un peu la pompe car il faut tenir compte du fait qu’il y des pertes de puissance (dues à l’éloignement de la pompe par rapport à la piscine, aux coudes…).

Personnellement, ma piscine contiendra à peu près 75m3 d’eau donc par calcul on en déduit qu’il faut une pompe piscine qui fasse environ 13m3. Mais pour des raisons de confort j’ai préféré prendre une pompe plus puissante (21 m3/h).

L’idéal est de mettre la pompe en dessousdu niveau d’eau de la piscine. Evitez au maximum de la mettre au dessus du niveau de l’eau de celle-ci.

Pompe Piscine

 

III.Le Filtre de la Piscine

Le filtre est « l’organe nettoyant » du système de filtration, c’est lui qui s’occupe d’éliminer les impuretés de l’eau de la piscine. On distingue trois types de filtre :

. Le filtre à sable utilisé dans les filtrations traditionnelles

. Le filtre à diatomée beaucoup plus fin que le filtre à sable (mais beaucoup plus cher !)

. Le filtre à cartouche principalement utilisé dans les blocs de filtration

De gauche à Droite, les trois type de Filtres les plus usités : Sable, Diatomées et Cartouche

 

Pour finir cette section, un petit schéma qui en montre beaucoup plus que tous les discours.

 

Circuit de filtration d'une Piscine

Pose des Pièces à Sceller

On a vu dans la section précédente que dans le cas d’une filtration classique, une partie des éléments de la filtration (skimmers, refoulements, bonde de fond, prise balai et projecteurs) devaient être intégrés à la structure d’où leurs noms d’éléments à sceller.

On va montrer dans cette section construction piscine de quelle façon on a procédé. J’indique ici la méthode que j’ai utilisée, il en existe d’autres et peut être sûrement des meilleures mais celle que j’ai utilisée va très bien !

A. Les skimmers de la Piscine.

Comme on l’a vu, ils vont être installés sur la largeur en face de l’escalier (face aux vents dominant, vent du sud chez moi). Comme la piscine fait 10x5m, j’ai décidé d’en installer deux. Il faut donc les mettre à égale distance des côtés. J’ai décidé de les mettre à un mètre de chaque côté de la largeur. Il faut bien faire attention à les mettre à égale distance, cela serait très voyant si ils étaient mal répartis de chaque côté.

Ces petites choses peuvent en effet vous gâcher la vie plus tard : c’est très désagréable de se baigner dans sa piscine en voyant sans arrêt ces skimmers mal distancés dans la piscine.

Construire une Piscine

Emplacement des futurs skimmers

Les skimmers doivent être placés le plus haut possible, en effet c’est eux qui déterminent la hauteur d’eau.

Faites en sorte que le haut du skimmer arrive à la limite de l’arase de la piscine. Une piscine avec une eau presque jusqu’en haut du mur est plus jolie.

Une fois que l’on a monté les hauteurs de blocs, on fait des réservations à l’endroit voulu comme sur la photo ci-dessus. Les skimmers ne seront placés qu’après avoir banché les blocs.

On a vu qu’on a deux fers de 8 par ligne de bloc, or si on regarde on voit bien que les fers de la dernière rangée vont gêner pour poser le skimmer. Il faut donc trouver un moyen pour contourner les skimmers de la piscine. On pourrait déjà penser par les couper tout simplement, mais la dernière rangée peut être considérée comme une sorte de ceinture périphérique haute donc on le déconseille (même si certains semblent le faire sans que cela pose trop de soucis, mais là je ne suis pas assez connaisseur pour répondre).

Trois solutions sont envisageables, passer les fers par-dessus le skimmer, par-dessous ou voir même par derrière. J’ai choisi de les faire passer par dessous. Il faut donc une fois arrivé au skimmer tordre les fers pour leurs faire rejoindre la rangée inférieure puis une fois le skimmer passé les faire remonter. Cela n’est pas aussi aisé qu’il n’y parait car il faut tordre deux fois les fers à moins de un mètre d’intervalle. Ci-dessous les photos pour les explications :

Construire une Piscine Construire une Piscine Construire une Piscine

Maintenant, détaillons la pose du skimmer lui-même :

Construire une Piscine

1. On banche les blocs normalement

2. Une fois arrivé au niveau de la réservation, on met le skimmer en place en le mettant bien à niveau et à la bonne hauteur.

3. On scelle autour du skimmer avec du ciment prompt (ciment à prise rapide).

J’ai prévu de faire une arase « d’environ » cinq centimètres. J’ai donc laissé dépasser les skimmers en hauteur de 3 centimètres , de cette façon ils seront deux centimètres en dessous des margelles (on a vu qu’il fallait qu’ils soient le plus haut possible).

Construire une Piscine

Bien vérifier le niveau et l’aplomb !

Construire une Piscine

Pour mettre les deux skimmers exactement au même niveau j’ai mis une planche horizontale comme sur la photo.

Construire une Piscine

Deux planches bien placées à l’arrière pour retenir les skimmers.

B. Les Refoulements de la piscine.

Ils sont au nombre de trois. Un au milieu de l’escalier et un de chaque côté de l’escalier.

Pour installer vos refoulements, il faut soi utiliser une traversée de paroi (celle-ci vous sert pour traverser les blocs à bancher), c’est ce que j’ai utilisé pour les deux refoulements sur le côté de l’escalier. Dans ce cas le refoulement est vissé à la traversée de paroi.

Construire une Piscine

Traversée de paroi

La deuxième solution est de coller directement le refoulement sur le PVC rigide qui partira au local technique. C’est la méthode que j’ai utilisée pour le refoulement au milieu de l’escalier.

Construire une Piscine

Un des refoulements scellé avec une traversée de paroi.

Construire une Piscine

Le tuyau PVC au milieu de l’escalier est là pour le refoulement.

Le refoulement sera directement collé dessus

>Construire une Piscine

Les refoulements sont scellés sur le haut de la cinquième ligne de blocs. De cette façon ils seront à environ 25cm du haut de la piscine

Construire une Piscine

Vue des deux refoulements de côté.

 

C. La Prise Balai de la Piscine.

Elle est scellée exactement de la même façon que les refoulements avec une traversée de paroi sur une des deux longueurs et un peu plus haut que les refoulements.

Construire une Piscine

Emplacement de la prise balai.

D. La Bonde de Fond de la Piscine.

Elle est scellée dans le radier, il faut donc l’installer en même temps que le ferraillage. Choisissez l’endroit ou vous souhaitez la mettre, calculez la hauteur approximative ou elle doit être (en tenant compte de l’épaisseur du radier) puis scellez avec du mortier bien à niveau.

Ensuite, tirez un tuyau en PVC souple depuis la bonde de fond en faisant une petite tranchée ou en le faisant passer comme moi entre mes deux ferraillages.

Allez voir la partie ferraillage, il y a des photos avec la bonde de fond.

E. Les Projecteurs de la Piscine.

Vu la grandeur de la piscine, j’ai décidé d’en installer deux. Ils sont installés sur une des deux longueurs. On l’installe du côté opposé à la terrasse pour éviter de se faire éblouir. La méthode de pose est la même que pour les refoulements.

Les projecteurs vont être scellés à environ 60cm du haut de la piscine. On pose les projecteurs en même temps que l’on monte les blocs : c’est-à-dire que une fois les quatre premières rangées posées, on fait les réservations et on scelle les projecteurs.

Construire une Piscine Construire une Piscine

Il est possible que les fers horizontaux vous gênent lors de l’installation des projecteurs. Allez voir sur ce sujet du forum EauPlaisir, il y est donné une petite astuce par OliveDu89 : Lien

Construire une Piscine

Projecteur vu de l’intérieur des blocs

F. Distance entre les éléments à sceller de la Piscine.

Du fait du futur enduit au mur et du revêtement email en prévision, il faut laisser une réservation de 3cm entre le bloc et les éléments à sceller. Une photo pour mieux comprendre !

Construire une Piscine

Construction d’une Piscine : La Tuyauterie PVC

Une fois les éléments de filtration scellés dans la structure de la piscine, il faut les relier au futur local technique où sera installée la pompe et le filtre. Pour cela on va utiliser un système de tuyauterie en PVC.

Il existe deux types de tuyaux : les tuyaux en PVC rigide et les tuyaux en PVC souple.

Tuyauterie PVC PiscinePVC Souple
PiscinePVC Rigide

Le PVC rigide est un PVC pression PN16. C’est un PVC bien plus épais que celui que l’on utilise en plomberie traditionnelle (dans les cuisines…), c’est ce qui lui donne sa teinte très foncée.

Pour descendre des éléments à sceller jusqu’au sol on utilise le PVC rigide. Ensuite pour aller jusqu’au local technique on utilise du PVC souple puis on repasse en rigide arrivé au local technique.

Pour relier les tuyaux PVC entre eux on va utiliser des raccords. Les raccords les plus utilisés sont :

PiscineCoude à 90°
PiscineCoude à 45°
PiscineRaccord en T
PiscineManchon

Les raccords et la tuyauterie sont collés à l’aide de colles spécialement conçues pour cela. Il faut utiliser de la colle spécifique pour chaque type de PVC (rigide et souple).

PiscineColle pour PVC Souple
PiscineColle pour PVC Rigide

Pour couper les tuyaux, vous pouvez utiliser une scie à métaux ça va très bien. Au niveau du collage il faut commencer par décaper le tuyau avec du papier de verre ou un décapant liquide spécial. Ensuite on procède au collage par un double encollage, sans tourner le tuyau mais simplement en l’enfonçant à fond dans le raccord.

Voyons maintenant en détail pour chaque type d’élément à sceller.

A. Les skimmers

Tuyauterie PVC Piscine

Les skimmers sont reliés à l’aide de PVC rigide et par Té.

Ensuite on passera en PVC souple. Les skimmers sont branchés en série.

B. Les Refoulements de la Piscine

C. La prise Balai

La prise balai est entièrement montée en PVC Rigide. En effet, dans l’éventualité du branchement d’un robot (type Polaris 280) le circuit doit être monté en rigide.

Si vous décidez de brancher ce type de robot en aspiration sur la prise balai, n’oubliez pas qu’il faudra penser à brancher un surpresseur (pompe s’occupant de l’aspiration du robot) à l’arrivée de la prise balai.

Tuyauterie PVC Piscine

Raccordement Robot à Aspiration sur Prise Balai

 

D. Le Bain Bouillonnant de l’escalier de la Piscine

Comme la prise balai, le bain bouillonnant doit être UNIQUEMENT monté en PVC rigide jusqu’au local technique.

 

E. La Bonde de Fond

Elle est branchée dès le départ en PVC souple.

Piscine

PVC Souple au départ de la bonde de fond

La Construction du Local Technique

Une fois le remblai effectué, j’ai pu commencer à faire le local technique. Ce local sera une cabane en bois juste assez grande pour y accueillir tous les éléments de la filtration. Il ne s’agit pas là de faire un « pool house » !

Le local technique est une étape bien sûr essentielle, pas la plus dure à mettre en œuvre à mon avis mais il faut être bien vigilant à ce que l’on fait. Le local sera composé des éléments suivants :

1. Un filtre de diamètre 750 et une pompe de puissance 1,5Cv. La puissance de filtration sera de 21m3/heure.

2. Un surpresseur (petite pompe) branché sur la prise balai pour faire fonctionner un robot Polaris 280.

3. Une électrolyse au sel comme système de désinfection de l’eau.

4. Un régulateur de PH pour le règlement automatique du PH de l’eau.

5. Un Blower pour faire fonctionner le bain bouillonnant.

6. Un tableau électrique pour la pompe et les projecteurs de la piscine.

7. Un tableau électrique pour le surpresseur.

 

I.Préparation et réalisation de la dalle du Local Technique.

J’ai trouvé une cabane dans le commerce de dimension 2,4m x 1,2m, elle ira juste bien pour ce que je veux y mettre. Cette cabane reposera sur une dalle en béton. On va donc faire remonter les tuyaux dans la dalle, de cette façon :

Piscine

On voit sur cette photo les tuyaux qui remontent du sol et sont dirigés chacun à un endroit spécifique ou ils ressortiront de la dalle.

Construction Piscine

La dalle une fois coulée. Sur le devant de la photo, les éléments de la future cabane en bois.

 

II.Branchements du filtre et de la pompe

Une fois la dalle coulée, la logique aurait voulu que je monte la cabane et ensuite seulement monter les éléments du local technique. Mais pour des raisons de pratique, j’ai préféré monter les éléments du local technique et seulement après monter la cabane autour.

De cette façon, j’ai plus de place pour travailler correctement notamment pour les collages ou il faut être assez précis.

Construction Piscine

Sur cette photo, j’ai commencé le montage des différents éléments. On voit bien sûr le filtre, la pompe principale derrière. A gauche, on voit le surpresseur pour le robot polaris. Ce surpresseur sera branché sur la prise balai.

Piscine

Trajet de l’eau à travers le filtre.

 

III.Construction de la cabane

Après avoir raccordé les skimmers et la bonde de fond à la pompe et la pompe au filtre, j’ai pu posé la cabane autour.

PiscineCabane en construction, il reste ici à faire le toit. En attendant, provisoirement j’ai mis un toit en plexiglas.

 

IV.Montage de l’électrolyse au sel

J’ai choisi comme système de désinfection l’électrolyse au sel surtout pour sa facilité d’utilisation, en effet plus besoin d’utiliser des galets de chlore la désinfection se fait automatiquement.

Cette électrolyse est composée d’une cellule branchée sur le circuit de filtration après le filtre et d’un tableau électrique. Ce tableau électrique est relié au tableau électrique de la pompe, de cette façon l’électrolyse fonctionne en même temps que la filtration.

Construire Piscine

La cellule pour l’électrolyse est placée après le filtre et après un éventuel chauffage. Elle est montée en by-pass, c’est-à-dire déviée du circuit principal. De chaque côté de la cellule on met des vannes, de cette sorte on peut se passer de l’électrolyse.

Petite précision concernant l’électrolyse : celle-ci contrairement à une idée reçue produit bien du chlore (et même en quantité importante si l’on peut dire). Mais si le système à électrolyse ne sent pas le chlore, en voici la raison :

En passant dans la cellule, le sel (présent dans l’eau) rentre en réaction avec l’électrode et à ce moment une réaction électrochimique d’oxydation du sel s’opère. Il est converti en acide hypochloreux (composant actif de l’eau de javel). Ce chlore détruit les bactéries et micro organismes. Mais le plus important est que en retourant dans la piscine par les refoulements, ce chlore se reconvertira naturellement en sel sous l’effet des UV du soleil.

Donc l’électrolyse produit du chlore mais la différence fondamentale avec un système de galets est que la production de chlore est PERMANENTE. En effet, avec les galets, ceux ci se diffusent lentement mais il faut y adjoindre ce qu’on appelle un stabilisant (qui s’occupera en fait d’empêcher au chlore de disparaître sous l’effet des UV). C’est souvent à cause de cela qu’il y a des désagréments (odeur de chlore, yeux qui piquent…).

Avec l’électrolyse, beaucoup de chlore est produit mais beaucoup de chlore est également éliminé (pas de stabilisant). Au bout du compte, la désinfection est excellente et il n’y a aucun désagréments.

Local Piscine

Tableau Electrique de l’électrolyse. En bas à gauche, le bouton Marche-Arrêt.

En bas à droite, on peut règler la production de chlore (mini-moyen-maxi)

L’aiguille en haut permet de règler la quantité de sel dans l’eau (mini de 4 g/l et maxi de 5g/l)

Elle possède une alarme débit, si l’eau ne passe plus dans la cellule, celle ci se met en sécurité.

Le voyant auto-nettoyage veut dire que la cellule est à inversion de polarité. De temps en temps, elle fait un cycle d’inversion de polarité qui lui permet de se nettoyer et évite l’entartrage.

 

V.Montage du régulateur de Ph

Le régulateur de PH doit servir pour réguler automatiquement la teneur en PH de l’eau de la piscine. Cette teneur en PH doit toujours se situer idéalement entre 7,2 et 7,6 (petit rappel : PH neutre à 7, de + en + acide en dessous de 7 jusqu’à 0, de + en + basique au dessus de 7 jusqu’à 14).

Pour cela, on peut diviser ce régulateur en trois parties :

1. Une sonde reliée au circuit et qui calcule en temps réel la teneur en PH de l’eau

2. Un injecteur qui le cas échéant va envoyer un liquide correcteur de PH dans le circuit d’eau pour que l’eau retrouve une teneur correcte en PH.

3. Un bidon de liquide correcteur de PH (+ ou -) relié au système.

Construction Piscine

Construction Piscine

Local PiscineInjecteur de Solution PH

Construction Piscine

Local PiscineSonde PH

Local PiscineTableau du Régulateur de PH.

 

VI. Le Robot Polaris

Le «Robot» est un appareil servant à nettoyer le fond de la piscine et éventuellement les parois. On peut distinguer plusieurs types de robots :

1. Les robots électriques

Autonomes, fonctionnant sur batterie ou secteur, ils nettoient le bassin au fond et sur les parois. La qualité de nettoyage est le grand atout de ce type d’appareil. L’électronique embarquée leur permet d’avoir également beaucoup d’options (plusieurs programmes de nettoyages…).

Mais je leur trouve deux défauts : un mineur, le prix (environ 1500€ pour un moyen de gamme) et un défaut majeur, leur fiabilité. Quoi qu’on en dise, il n’est pas rare qu’un robot présente des défaillances au bout de cinq ans d’utilisation.

2. Les robots hydrauliques

Ils fonctionnent grâce au courant de l’eau et sont en général branchés sur la prise balai. On distingue alors deux types : les systèmes par aspiration (le robot est branché sur la prise balai, l’eau est aspirée via le robot) et les systèmes par surpression (type Polaris). Ces robots ne nécéssitent pas de courant électrique.

Leur avantage est leur prix (environ 800€ sur Internet aujourd’hui pour un Polaris 280 avec pompe et tableau électrique) et leur solidité (plus besoin de faire la publicité sur la robustesse du Polaris).Leur inconvénient : l’installation. Par exemple, pour le Polaris, il faut installer une deuxième pompe dans le local technique (surpresseur) et un tableau électrique associé.

Personnellement, j’ai donc opté pour le Polaris 280. J’ai donc fais l’acquisition du Robot (branché sur la prise Balai), du surpresseur (pompe de 1Cv) et d’un tableau électrique. Le surpresseur est branché sur la prise balai. Voici le principe :

Le surpresseur aspire de l’eau à la sortie du filtre (sur le tuyau des refoulements), il renvoie cette eau dans la prise balai. Le robot est branché sur la prise balai et alors le courant crée fait bouger le robot. Dans le robot, un système fait que les débris sont collectionnés et stockés dans un filtre.

L’eau est récupérée après le filtre, passe par le surpresseur et est ensuite renvoyée via la prise balai.

Local PiscineTableau électrique du surpresseur.

On voit dessus :

1. Un bouton : Marche-Arrêt-Asservissement pompe principale (auto)

2. Une horloge de programmation

3. Un disjoncteur

Remarque 1: Sur le disjoncteur, il y a une petite molette où l’on peut règler l’intensité. Si vous voyez que votre tableau coupe le courant après un petit moment d’utilisation du surpresseur c’est qu’il faut peut être augmenter l’intensité maximale à l’aide de la molette.

Remarque 2: Il faut bien brancher le surpresseur en surpression et non en aspiration (il doit refouler de l’eau dans la piscine et non aspirer l’eau de la piscine). Il faut donc le brancher à l’inverse de la pompe de la filtration. Je l’avais branché à l’envers, il a fallu tou redémonter et refaire.

Local PiscineConstruction PiscineSur cette photo, on voit le premier branchement du surpresseur, mauvais où il est branché pour aspirer l’eau de la piscine et l’envoyer dans les refoulements (comme la pompe principale).

Le bon branchement est celui sur la photo précédente où le surpresseur est branché en aspiration sur les refoulements et renvoie l’eau dans la prise balai.

Le bain bouillonant de l’escalier

Il existe plusieurs types d’installations pour créer des bains à remous. Il y a des « balnéos » qui projettent de l’eau sous pression au travers de refoulements spécifiques, il existe des systèmes rejetant un mélange air-eau de sorte de créer une sorte de jacuzzi. Le système que j’ai pris est un système plus simple : au travers de buses spécifiques, il rejette de l’air dans l’escalier pour créer un bain à remous appelé « bain bouillonnant ».

Au départ, je n’avais pasprévu ce genre d’installation ce qui m’a décidé c’est son coût peu onéreux et sa simplicité d’installation. J’ai acheté ce matériel sur Internet sur le site de piscine.com . Le coût total de revient est d’environ 300€.

bain bouillonnant de la piscine

Voila l’effet supposé de ce système (je ne l’ai pas encore testé !)

Ce système est composé de six buses spéciales (en fait ce sont des refoulements avec un petit trou au milieu pour laisser passer l’air), trois buses seront installées dans la première marche et trois autres dans la deuxième marche.

Au départ du système, dans le local technique est installé un appareil électrique appelé Blower qui s’occupe de projeter de l’air chaud au travers d’une tuyauterie en PVC rigide. Cette tuyauterie part jusqu’à l’escalier ou elle arrive dans les buses qui créeront de cette manière un bain à remous.

Construire une Piscine Construire une Piscine

Buse pour Bain bouillonnant

 

Les six buses sont branchées en série de la façon suivante :

Construire une PiscineConstruction du Bain Bouillonnant

Blower, appareil soufflant l’ai depuis le local technique

Construire une Piscine

On voit les six tés sur lesquels je vais installer six tuyaux en PVC verticalement

Qui remonteront jusqu’aux marches. Ensuite, on colle les buses directement dessus.

 

Voilà une fois l’escalier coulé ce que cela donne :

Construire une Piscine

L’installation d’un robot piscine Polaris 280

Cette section traite de l’installation d’un robot piscine polaris 280 pour une piscine. Le robot piscine hydraulique comme le polaris 280 est une excellente solution pour le nettoyage de votre pisine. Néanmoins, il nécessite l’installation d’un surpresseur dans le local technique et cela n’est pas forcément aisé. Mon beau frère souhaitant s’en équiper, je l’ai aidé à faire l’installation et j’en profite fonc pour partager cette expérience !

Un local technique traditionnel avec filtre à sable est quasiment toujours architecturé de la même façon, à savoir: trois arrivées d’aspiration (skimmer, bonde de fond, prise balai) qui partent à la pompe, ensuite au filtre et qui enfin repartent aux refoulements vers la piscine.

Pour installer le surpresseur qui va servir à faire marcher le robot, il va falloir détourner la prise balai. En effet, le robot polaris est branché sur la prise balai dans la piscine, il va donc falloir brancher le surpresseur du robot polaris sur la prise balai.

On sait également que le robot polaris fonctionne en surpression, c’est à dire que l’eau arrive dans le robot par pression et non par aspiration. Il va donc falloir brancher le surpresseur pour qu’il “envoie” de l’eau dans la prise balai. Cette eau, il ira la chercher après le filtre sur les refoulements. Comme ceci:

On voit bien sur ce schéma que le surpresseur du robot aspire l’eau qui part aux refoulements pour la renvoyer dans la prise balai et ainsi dans le robot polaris qui pourra fonctionner. On notera les deux vannes permettant de couper le surpresseur et ainsi de pouvoir utiliser à nouveau la prise balai avec la pompe de filtration. En mode normal, les deux vannes du surpresseur sont ouvertes alors que la vanne de la prise balai qui va à la pompe principale est fermée. Voyons maintenant plus en détail l’installation.

Le surpresseur installé est un surpresseur Starite, très petit et très peu bruyant. En outre, il fonctionne avec une tuyauterie de diamètre 32. Ainsi, on va se brancher sur untuyauterie de 50 (la tuyauterie de la pompe) avec du diamètre 32. Pour cela, on va utiliser des colliers de prise en charge comme celui-ci:

Polaris 280

On va donc commencer par installer les deux colliers de prise en charge. Pour cela, à l’aide d’une scie cloche, on perce deux trous (un sur les refoulements et l’autre à l’arrivée de la prise balai avant la vanne :

polaris 280

polaris 280

Une fois le trou percé, on installe le collier de prise en charge. Une fois le collier installé, celui ci possède un pas de vis de 50. On va donc visser un raccord union sur chacun des colliers :

installation polaris

Une fois les deux raccords unions installés, on pose la tuyauterie depuis le collier de départ (situé aux refoulements) que l’on emmène vers la pompe. Ensuite, on repartira de la pompe pour retourner vers le deuxième collier de prise en charge qui se trouve lui vers l’arrivée de la prise balai. Bien sûr, pour ces collages, vous devrez certainement utiliser des coudes voir des manchons:

polaris 280

On voit sur la photo le raccord union en haut que l’on va relier à la pompe

surpresseur polaris

On a relié le premier collier de prise en charge avec la pompe. A noter la vanne.

On voit également que pour relier à la pompe la tuyauterie, on utilise également des raccords union. En tout, on aura donc besoin de 4 raccords unions et de deux colliers de prise en charge.

polaris 280

Sur cette photo, on voit que l’on est reparti de la pompe pour se diriger vers l’arrivée de la prise balai.

polaris 280

On voit ici l’installation terminée: le surpresseur est en place et est prêt à fonctionner.

Il faudra encore bien sûr relier le surpresseur à un tableau électrique dédié. Ce tableau électrique possède une horloge vous permettant ainsi de programmer le fonctionnement de votre robot. A noter:

  • Il faut relier le surpresseur au coffret électrique dédié
  • Ce coffret doit être relié lui même à l’arrivée générale après le différentiel sur un disjoncteur dédié (16A suffisent)
  • Le coffret doit également être relié au coffret de filtration de la pompe principale: sur le coffret de votre filtration principale, vous devez avoir ce qu’on appelle des bornes d’asservissement (généralement notées 13/14 ou 7/8). Vous devez brancher le coffret dédié au surpresseur sur ces deux bornes pour asservir votre surpresseur: ainsi, si votre pompe principale s’arrête, cela oblige également le surpresseur à s’arrêter et à éviter ainsi qu’il s’abime.

polaris 280

Le coffret du surpresseur relié au coffret de filtration principal

Enduits Hydrofuge au Mur de la Piscine

Voici peut-être une des parties sinon LA partie la plus compliquée de la construction de la Piscine. C’est en tout cas celle qui m’a inspiré le plus de crainte avant de commencer.

En effet, techniquement ces enduits sont loin d’être évidents à faire. En outre, la surface à enduire est relativement importante (100m2 en comptant la chape au sol). Dans cette section, on ne parlera que des enduits aux murs, une section spéciale sera réservée pour la chape au sol.

Pourquoi ces enduits? Parce que c’est eux qui vont créer l’étanchéité du bassin de la Piscine. En effet, contrairement à une idée assez répandue, ce n’est pas le carrelage qui crée l’étanchéité du bassin mais les enduits dessous. D’où l’importance vitale de les faire correctement.

A.Méthode générale pour les enduits des Murs de la Piscine.

On peut distinguer trois parties distinctes pour la réalisation de cet enduit.

i).Le gobetis d’accrochage

Les blocs en béton ne constituent pas une bonne accroche pour le futur enduit. Pour que l’enduit accroche bien aux parois de la Piscineon fait un gobetis. Il s’agit d’un mortier gras (500kg de ciment par m3 de mortier) auquel on ajoute une résine d’accrochage (type Sikalatex). Ce mortier est projeté sur les blocs en béton et lissé très grossièrement. Il est d’une épaisseur faible (1 à 2mm maximum).

Une fois sec, il doit être d’une apparence noire et doit accrocher la peau quand on passe sa main dessus.

Le Sikalatex est une résine que l’on rajoute au mortier et qui augmente l’adhérence de celui-ci. Il faut rajouter cette résine dans l’eau au moment où l’on gâche et pas une fois le mortier fait.

Piscine

Gobetis d’accrochage

Piscine

Gobetis côté Skimmers Piscine

ii).Première couche d’enduit sur les murs de la Piscine.

Une fois le gobetis sec, on peut attaquer la première couche d’enduit. Il s’agit d’un mortier GRAS (500kg de ciment par m3 de mortier) et auquel on rajoute un adjuvent : un hydrofuge de masse.

Cet hydrofuge se présente soit sous forme liquide soit sous forme de poudre. C’est cet hydrofuge qui va rendre le bassin étanche. En effet, en mettant ce mortier hydrofuge partout, on rend le bassin de la Piscine étanche.

Personnellement, j’ai utilisé des sachets de poudre Lanko. L’avantage de ces sachets est pour le dosage : un sachet par sac de ciment de 35kg.

On applique un première couche d’un centimètre d’épaisseur que l’on taloche (personnellement j’ai pris une taloche en bois).

Piscine

Première couche d’enduit dans l’escalier de la Piscine

Piscine

Première couche sur les murs de la Piscine

iii).Deuxième couche d’enduit sur les murs de la Piscine

Une fois la première couche passée, on recommence une nouvelle fois en passant une deuxième couche de 1cm également sur toute la piscine. On le voit donc, il s’agit d’un travail fastidieux à exécuter.

Piscine

Deuxième couche d’enduit, escalier terminé !

B.Technique pour réaliser les enduits étanches Piscine.

Je donne ici quelques méthodes que j’ai utilisé pour réaliser les enduits au mur de la Piscine.

i).Réglage de l’épaisseur de l’enduit sur les murs de la piscine.

Il faut commencer par déterminer l’épaisseur de l’enduit. On a vu que celui-ci ferait 2cm (deux couches superposées de 1cm chacune). On va installer un système nous permettant de matérialiser cette épaisseur.

On va prendre des planches de coffrage que l’on va poser sur l’arase de la piscine. On fera dépasser ces planches de 2cm à l’intérieur de la piscine. De cette sorte, en arrivant au ras de ces planches on aura 2cm d’enduit.

Pour le premier enduit, on le fait « d’environ » 1cm. C’est au deuxième enduit qu’on fait en sorte d’arriver juste à limite de la planche.

Ce croquis pour mieux comprendre :

Piscine

Les planches seront chevillées et fixées sur l’arase de la piscine de sorte qu’elles ne puissent pas bouger.

Concernant les éléments à sceller, on a vu qu’on avait laissé une réservation de 3cm. Une fois l’enduit réalisé chaque élément doit donc encore dépasser d’1 cm qui servira pour l’épaisseur du carrelage.

ii).Projeter et talocher l’enduit piscine.

Vous pouvez vous procurer par location une machine à projeter. Mais je me suis renseigné c’est assez coûteux la journée. N’aimant pas être prit par le temps j’ai préféré y faire à la main.

Je vous assure que c’est la première fois de ma vie que j’ai enduis un mur en projetant à la truelle. C’est loin d’être évident et il faut une période plus ou moins longue d’apprentissage.

Le plus important à ce moment là est de ne pas se décourager.

Pour ce qui est de talocher, idem il faut un certain temps mais si l’enduit est bien appliqué il n’y a pas de problèmes.

Voici quelques remarques :

– Essayer de travailler par temps sec, sans forte chaleur et sans vent si possible.

– Humidifiez bien les murs de la piscine au jet avant de projeter votre enduit.

– Vu l’épaisseur (1cm) vous pouvez commencer par enduire une faible épaisseur (quelques millimètres par exemple) puis repasser peu de temps après pour épaissir l’enduit.

– Le mortier ne doit pas être trop liquide mais pas trop épais non plus. A vous de trouver le bon équilibre (en général à la deuxième ou troisième bétonnière).

– Une fois le mortier prêt dans la brouette, ne traînez pas trop pour le projeter car plus vous prenez de temps plus il durcit et plus l’enduit est dur à faire tenir.

– Projetez sur une surface de 1 à 2 m² par exemple puis lissez un peu le mortier et ensuite talochez.

– Pour la première couche, ce n’est pas grave si elle n’est pas parfaitement d’aplomb.

– Pour la deuxième couche par contre, il faut que, l’aplomb soit parfait. Pour cela, projetez assez épais de façon que le mortier dépasse de la planche (épaisseur finie de l’enduit). Puis prenez une règle que vous posez verticalement le long du mur à niveau et vous vous déplacez alors le long du mur en enlevant le surplus de mortier. De cette façon, l’enduit est bien d’aplomb. Talochez ensuite pour parfaire la finition.

– Essayez de travailler de l’intérieur de la piscine (sable, bétonnière, ciment…). De cette façon, vous n’avez pas à trimbaler sans arrêt votre mortier.

Piscine

Enduits Piscine terminés !

Piscine Piscine

Remarque : Cette partie de la construction piscine est comme je l’ai dis loin d’être évidente techniquement et vous pourriez avoir de mauvaises surprises si vous l’exécutez mal. En effet, le risque majeur est d’avoir ce qu’on appelle un décollement de l’enduit c’est-à-dire que celui-ci va se désolidariser du mur. Vont apparaître alors des microfissures puis des fissures plus importantes et enfin l’enduit peut à terme se casser avec tout le drame que cela peut causer au carrelage.

Quand vous aurez fini vos enduits depuis plus d’une semaine, prenez un petit marteau par exemple et tapotez sur tout le tour de la piscine. Si vous entendez à certains endroits que ça sonne « creux » c’est qu’il y a un décollement.

Personnellement, j’ai eu un décollement sur une partie de 2m de long et 50cm de large. Pourtant j’avais bien pris toutes les précautions d’usage. Regardez cette photo :

PiscineSur cette photo, j’ai commencé à casser l’enduit qui sonnait creux. En tout, je vais casser sur deux mètres de long et 50cm de large.

Piscine

La chape au mortier hydrofuge de la piscine

Cette partie est à lier avec la partie enduits au mur. Il s’agit plus ou moins de la même chose simplement ici c’est au sol qu’on va le réaliser.

Si vous avez bien suivi, vous savez que l’on a coulé le radier de la piscine de façon « grossière ». La partie plate du radier de la piscinen’est pas vraiment à niveau et la pointe de diamant n’est pas d’un aspect fini.

La chape au sol va déjà nous permettre de rendre le radier hydrofuge mais en plus de donner au radier son aspect final.

Ici encore, techniquement la réalisation est difficile. Si vous avez déjà fait une chape sur un sol plat, dites vous que ce n’est rien comparé à la pointe de diamant de la piscine. En effet, je vous assure que c’est loin d’être évident. Le principal problème vient du fait que dans la pointe il y a des endroits où on a du mal à tirer la règle. Dans la pointe de diamant, la plupart du temps il faut tirer l’enduit avec la truelle et faire plus ou moins « à l’œil ».

i). Préparation du radier de la Piscine

Cette partie est primordiale et de ça va dépendre le bon déroulement des opérations.

Premièrement, il faut que le radier piscine soit parfaitement propre avant de couler la chape. Commencez donc par le nettoyer à fond en enlevant la laitance (poussière blanchâtre qui remonte à la surface quand le béton sèche) et toutes les autres saloperies s’y trouvant. Vous pouvez par exemple utiliser un nettoyeur haute pression.

Deuxièmement, il faut préparer des niveaux un peu partout dans la piscine pour faciliter la tâche lorsque l’on va couler la chape. Personnellement, j’ai utilisé des joints de dilatation en plastique en forme de triangle pour y faire. Vous pouvez aussi utiliser des tasseaux en bois ou tout autre chose qui convient. Vous les scellerez au mortier pour y faire tenir. Voilà fini ce que cela donne :

Piscine

Toutes les baguettes ont été mises à niveau

 

Dernière opération avant de couler la chape, l’humidification du radier piscine. Cela est très important car si votre radier n’est pas bien humide vous allez droit au décollement de la chape lors du séchage. Allez voir sur ce blog, la chape s’est décollée il a fallu qu’ils refassent tout : http://piscinedelatour.skyblog.com/

Le mieux est de passer le jet sur le radier de la piscine la veille de faire les travaux. Vous arrosez abondamment avec un tuyau pendant au moins 30 minutes voir même plus. De cette façon, le lendemain matin votre dalle sera bien humide. Si en cours de journée vous voyez que la dalle s’assèche, repassez régulièrement le tuyau pour ré humidifier la dalle.

ii). Réalisation de la pointe de diamant de la Piscine.

C’est la partie de très loin la plus difficile. Il vous servir des guides mis en place mais vous aurez beaucoup de mal à tirer la règle dans certains endroits car vous buterez sur d’autres parties de la chape. Il faut donc à certains moments étaler à la truelle puis lisser à l’œil et talocher légèrement. Il faut donc aller doucement sans précipitation pour qu’à la fin ce soit bien fait.

Piscine

iii).Chape sur la partie plate de la Piscine.

Cette partie sera plus facile à réaliser mais attention ce n’est pas non plus si facile que ça. Ici, beaucoup moins de problèmes pour tirer le mortier, on peut utiliser la règle sans problèmes.

Piscine

Ca y est, voilà un bassin piscine parfaitement étanche !

La pose du carrelage de la piscine

Nous y voilà ! Après tant d’efforts, tout est prêt pour la dernière ligne droite mais pas la plus courte : la pose du Carrelage de la Piscine. C’est une opération bien entendu délicate car très technique mais surtout, de la qualité de pose dépendra l’aspect final de la piscine c’est donc crucial de bien préparer cette partie de la construction de la Piscine.

En gros, sachez que je retiens deux choses principalement de cette pose : la difficulté de la pointe de diamant à carreler et la longueur en temps à faire.

Je vais diviser cette partie de la façon suivante :

1. On commencera par parler de la matière elle même : les carrelages pour piscine, quels type de carrelage, leurs caractéristiques, leur prix . . .

2. Ensuite, une partie partie pour détailler le matériel du parfait carreleur de Piscine: Colle, joints, peigne. . .

3.Enfin, la pose du carrelage en elle même et ses spécificités.

 

I. Le Carrelage pour Piscine

Vous vous en doutez, tous les types de carrelage ne conviennent pas pour les piscines ! Une piscine se trouvant à l’extérieur, il faut bien entendu opter pour un carrelage d’extérieur.

On va distinguer grossièrement deux types de carrelage : les carrelages traditionnels céramique de grande taille avec larges joints. Le mieux pour ce type de carrelage est de se porter sur le grès cérame très solide et parfaitement adapté à l’extérieur. En deuxième lieu, ma mosaïque en petits carreaux de 2×2, les plus utilisés pour les revêtements de carrelage piscine.

a. Le grès Cérame

Même si c’est le type de carrelage le moins répandu pour piscines (comparativement à la mosaïque) le résultat peut être splendide pour peu que l’on prenne un carrelage bien adapté. Pas de différence dans la pose avec la mosaïque hormis pour les angles qui devront être vifs (et pas arrondis comme la mosaïque). Le prix de ce type de carrelage peut varier beaucoup : de moins de 10€ à plus de 50€ le m2.

Là, pas de conseils à donner, simplement ne pas laisser l’argument prix trop prendre le dessus sur la qualité. Ce que je veux dire, c’est que il ne faut pas choisir le “moins” cher au détriment de la qualité. Après, tout dépend bien sûr de votre budget. Je pense qu’on peut trouver de très bons carrelage en grès cérame à environ 15€ le m2.

Surtout, prenez bien votre temps pour choisir car ce carrelage, vous le verrez tous les jours pendant de longues années. Donc un mot d’ordre: cassez un peu votre tirelire si un carrelage vous plait même si il est un peu plus cher qu’un carrelage que vous “aimez bien” et qui est moins cher. Il me semble que quand on se lance dans la réalisation d’un tel projet soi même, le coût de réalisation étant inférieur qu’en prêt à plonger, il faut en profiter.

Enfin, on dit qu’une piscine en carrelage coûte très cher à cause du carrelage, je dirais que c’est vrai en prêt à plonger, mais c’est plus la pose du carrelage qui est cher car elle demande une main d’oeuvre très qualifiée et un temps de travail très long, et ça, ça se paye !!

Car si on regarde, 100m2 de carrelage à 15€/m2, cela fait 1500€. Et bien regardez un liner pour une piscine de 10×5 cela coûte le même prix. Finalement, le surplus est la colle, les joints . . . donc environ entre 300 et 500€ par rapport à un liner.

En fait, une piscine en carrelage revient “un peu plus cher sur tous les postes” qu’une piscine en liner (un peu plus de ferraille, un peu plus de béton, un peu plus de mortier…). Allez voir d’ailleurs dans la partie Budget, vous verrez que le coût total de la piscine est certes plus élevé qu’une piscine liner (j’entends plus cher faite par soi même, pas en prêt à plonger) mais finalement, je pense que les 3000 ou 4000€ dépensés en plus en valent largement la peine.

En disant ça, ce que je cherche à expliquer c’est : En faisant sa piscine soi même, on économise beaucoup d’argent donc autant essayer d’augmenter un peu le budget (de toute façon on reste tout de même très loin des prix d’une PAP) pour obtenir une piscine “unique”. Par exemple j’ai craqué pour un dauphin en mosaïque (réellement superbe en réel, on se rend pas trop compte en photo), et bien il m’a coûté tout de même 500€ mais au bout on obtient une piscine “un peu unique”.

C’est cette raison qui m’a poussé également vers la mosaïque plutôt que le liner : Les gens quans ils s’approchent de la piscine sont toujours subjugués par la beauté du carrelage. Et je vous assure, tout le monde ens’approchant ne peut s’empêcher de passer sa main sur le carrelage car celui-ci est je trouve également unique au toucher.

b. La mosaïque pour Piscine

C’est le revêtement que nous avons choisi pour notre piscine. C’est le revêtement traditionnel par excellence, celui que tout le monde décrit comme “dépassé” aujourd’hui et pourtant celui que tout le monde contemple admiratif à chaque fois… cherchez l’erreur!

Comprenons nous bien : je ne suis pas là pour décrier les autres revêtements ou procédés de fabrication, chacun trouve ses avantages et inconvénients dans toute chose. Je conçois parfaitement que des gens préfèrent un liner ou du PVC armé ou encore des revêtment à base de katymper, gel coat… Mais j’ai tellement lu et entendu des gens discréditer les piscines à base de revêtement carrelage que je me bats farouchement pour ce type de revêtement traditionnel.

Bref, après avoir choisi le revêtement, il fallait trouver vendeur. J’ai commencé par faire le tour des grandes surfaces de bricolage et première constatation, on peut distinguer deux grandes familles : la pâte de verre et l’émail. La pâte de verre est souvent considérée comme un “premier prix”, c’est vrai et faux en même temps. Vrai car on trouve des pâtes de verres à moins 10€ le m2 et faux car on peut en trouver à plus de 100€ le m2.

Donc vous pourrez trouver des pâtes de verres à moins de10€ le m2. Mais personnllement, j’ai préféré l’émail, pour sa texture et sa couleur. Je l’ai payé 19€/m2, sachez que vous pouvez en trouver peut être pour un peu moins cher que ça, mais bon en général pour un émail de bonne qualité il faut compter entre 15 et 20€ le m2. Après bien sûr, vous pouvez tout vous permettre pour peu que votre porte monnaie vous le permette car les prix peuvent aller jusqu’à plus de 100€ le m2.

Vous trouverez ces mosaïques chez tous les revendeurs de carrelage professionnels. Personnllement, j’ai trouvé un petit revendeur très réputé près de chez moi (Balou à Loyettes dans le 01) qui m’a trouvé du très bel émail provenant d’Espagne (la plupart des mosaïques proviennent d’Espagne). Pas de conseil particulier pour cet achat, simplement ne laissez pas uniquement votre porte monnaie décider, choisissez une mosaïque que vous serez sûr d’apprécier même si elle est un peu plus cher.

Ces mosaïques se présentent en général sous forme de “plaques” de 30×30. Les carreaux de 2×2 sont assemblés de deux façons différentes : soit ils sont disposés sur un papier face avant que l’on retire une fois collé, soit ils sont disposés sur une trame en nylon (mon choix). L’inconvénient du kraft est que l’on voit mal ce que l’on fait quand on colle le carrelage (en effet, la papier est sur la face avant du carrelage).

Enfin, nous avons choisi une couleur bleue clair pour la piscine. Mais là encore, beaucoup de choix disponibles, à vous de voir !

Carrelage PiscineCarrelage Piscine

La pose du carrelage de la piscine

Dans la deuxième partie de la section Carrelage, nous allons détailler le matériel nécéssaire pour pouvoir poser la mosaïque. Outillage mais aussi colle et joint.

I. L’outillage nécéssaire pour la Pose du Carrelage de la Piscine

Il est nécéssaire de s’outiller avec certaines choses spécifiques.

i) Le peigne à Colle

Le peigne est l’outil de base carrelage piscine, soit les deux en cas de double encollage.

Le choix se fera sur l’épaisseur des dents du peigne. Un peigne fin vous donnera une épaisseur de colle réduite alors qu’un peigne avec des dents “épaisses” vous donnera une épaisseur de colle plus importante. Bien sûr, il semble logique d’opter pour un peigne bien cranté, de cette façon on obtient une épaisseur de colle plus importante.

Mais dans le cas de la mosaïque, ce n’est pas aussi évident. Avec un encollage épais, vous risquez en apposant votre mosaÏque de faire “dégueuler” la colle entre les carreaux de mosaïque. Ensuite, il ne sera pas aisé d’enlever ce surplus de colle.

Donc au départ, je me suis tourné vers un peigne avec des dents “fines” comme celui-ci dessous:

peigne a carrelage

J’ai donc utilisé ce peigne pour encoller les murs de la piscine. D’un, évitez ce type de peigne pas très ergonomique au niveau du manche. Plus loin, vous verrez un peigne avec un vrai manche pour la tenuz avec la main, bien plus pratique à l’usage.

A l’utilisation, l’avantage sur l’épaisseur d’encollage est réelle. Vous pouvez encoller le mur avec une épaisseur relativement fine ce qui vous permet quand vous collez la mosaïque dessus de ne pas faire déborder la colle entre les carreaux de mosaïque.

Pour la partie au sol, j’ai changé de peigne sur les conseils de mon oncle (carreleur depuis 30 ans) on n’écoute forcément(!!!) et qui me conseilla d’utiliser un peigne plus imposant avec des dents plus larges. Car il me disa, nons sans raison, que si il est important que la colle ne déborde pas, il est encore plus important que les carreaux collent bien au mur, et pour cela il faut une épaisseur de colle tout de même assez importante. Premier conseil donc : encollez bien vos murs et sols de façon qu’il ya ait une épaisseur de colle suffisante.

Voici donc le deuxième peigne utilisé :

peigne a carrelage

A l’usage, la différence se fait sentir immédiatement : épaisseur de colle plus importante. A ce moment, il faut prendre “le coup de main” pour ne pas trop appuyer la mosaÏque contre la colle. En gros, quand vous encollerez votre mosaïque il faut appuyer juste ce qu’il faut pour qu’elle prenne bien mais sans non plus que la colle “dégueule” partout entre les carreaux.

Pour finir, vous verrez à l’usage et suivant votre propre expérience le peigne qui vous conviendra le mieux. Mais pensez bien à l’ergonomie du peigne (plutôt choisir un peigne comme sur le second dessin que sur le premier)

ii) La taloche pour les joints

Quand vous allez réaliser vos joints, il va vous falloir une taloche un peu particulière. A l’intérieur, celle-ci est recouverte d’une sorte de caoutchoux qui vous permettra de passer faire les joints.

taloche-caoutchoux

Taloche spéciale pour jointer

iii). La taloche “éponge”

Cette taloche avec un côté éponge vous servira pour “nettoyer” les joints. Une fois rempli les joints avec la taloche en caoutchoux, il faudra nettoyer les carreaux. Une éponge classique peut faire l’affaire mais cette taloche est bien plus pratique. Associé à celle-ci, vous pouvez utiliser un seau particulier qui permet de rincer de façon efficace cette taloche.

taloche éponge

Taloche avec un côté éponge

seau

Appareil bien pratique pour utiliser la taloche-éponge

iv). Outillage divers

Il faudra penser à quelques outils simples mais indispensables.

En premier lieu, une bonne truelle pour divers travaux : remuer la colle dans le seau ou la “balancer” par terre avant de passer le peigne.

Ensuite, prévoyez un seau en plastique rigide d’une contenance assez importante, par exemple 50 litres. Vous pouvez utiliser en récupération les seaux de peinture industrielle par exemple.

Une règle (en alu par exemple) d’une bonne longueur, 3 ou 4 mètres par exemple qui nous servira bien pour coller la mosaïque à niveau.

Enfin, un bon niveau ne sera pas de trop.

La pose du carrelage de la piscine

Dans cette dernière partie, nous allons voir en détail la pose du carrelage elle même.

I. La préparation

C’est à mon avis primordial de bien préparer cette partie. Par préparation, j’entends surtout préparation du support, c’est à dire les murs et sols et de la piscine.

i) Préparation des murs et sols

Pour faire un travail correct, il faut que les murs et sols soient préparés correctement. Cela veut dire :

 

  • Un sol et des murs PROPRES, exempts de saletés en tout genre.
  • Un sol et des murs SECS.

 

A l’oppposé du mortier, la pose d’un carrelage nécéssite un support sec. Sur support mouillé, il y aurait des risques que la colle ne prenne pas bien.

De préférence, préférez les temps secs voir même chaud (enfin pas trop non plus !) pour poser le carrelage et évitez à tout prix un temps humide pour le faire.

ii) Les arrondis des Murs

Attention, première précision : l’arrondi de mur ne se conçoit que pour une pose avec des plaques de mosaïque. En effet, inutile d’essayer de faire des arrondis avec des carreaux de 20*20 par exemple!

En soi, arrondir les angles des murs n’a rien d’une obligation. On peut tout à fait décider de laisser les coins à angle droit. Néanmoins, pour trois raisons, on peut préférer y faire arrondi :

1. D’un point de vue esthétique, les arrondis offrent (à mon goût) un rendu meilleur que des angles droits.

2. Les angles droits sont des nids à algues et saletés diverses. Avec un angle arrondi, plus de problème et le robot peut y accéder sans problèmes.

3. Les angles sont les endroits les plus sensibles au niveau de l’enduit hydrofuge. En effet, on a vu que l’on faisait un enduit hydrofuge aux murs puis ensuite au sol. Il va de soi que procédant de cette façon, le jonction entre ces deux enduits peut “éventuellement” cacher une fuite. En rajoutant une couche de mortier hydrofuge pour faire les arrondis, on parfait l’étanchéité de la structure.

Pour réaliser ces arrondis, on va utiliser un mortier un peu spécial, appelé mortier “fibré à retrait compensé” que l’on oubliera pas en plus de rendre hydrofuge. En effet, vu que l’on va appliquer une épaisseur assez fine de mortier, il y a des risques de fissuration. On utilise donc un mortier fibré qui présente une solidité accrue.

Ensuite, il nous faut un “gabarit” pour réaliser ces arrondis. Personnellement, j’ai utilisé un tuyau PVC d’un diamètre 200 sur une longueur de 50cm.

En pratique, on projette le mortier sur un petite longueur puis avec le gabarit, on passe de gauche à droite plusieurs fois pour que l’arrondi prenne la forme voulue. On répète l’opération ainsi :

1. A la jonction des murs et du sol sur tout le tour de la piscine.

2. Aux quatre coins de la piscine, à la jonction entre chaque murs.

3. Aux coins de l’escalier.

Les angles dont on parle ici sont les angles INTERIEURS. Mais il faut également tenir compte des angles EXTERIEURS (marches de l’escalier par exemple). Ici, encore, aucune obligation, on peut faire des angles droits ou biseautés mais personnellement je les ai encore fait arrondis. Pas de méthode particulière pour y faire, un peu de patience et un bon coup de truelle devraient faire l’affaire!

angles piscine

Angles intérieurs et extérieurs de la piscine qu’il faudra arrondir

arrondis piscine

Arrondis des angles avec du mortier fibré à retrait compensé

II. Méthode Générale pour Carreler

Vous vous en doutez, je ne suis absolument pas carreleur de métier. D’avance toutes mes excuses pour les professionnels qui trouveront mes explications peut être parfois maladroites voires inexactes. Je les encourage dans ce cas à me faire part de leurs remarques par mail, que je puisse alors corriger le tir.

Néanmoins, j’ai réalisé la partie avec mon oncle, carreleur professionnel depuis 35 ans (commencé son apprentissage à 14 ans !). Donc la méthode donnée ici n’est surement pas la seule mais donne des résultats je pense très satisfaisants.

i). De l’ordre de carreler

On peut procéder différemment mais c’est l’ordre qui me semblait le plus naturel. A savoir commencer par carreler les murs puis le sol et enfin finir par l’escalier. Sur la photo ci dessous, on verra l’ordre dans lequel j’ai procédé.

carrelage piscine

J’ai commencé par carreler tout les murs (flèches 1,2,3,4 et 5).

Ensuite, nous avons carrelé la partie plate du radier ou se trouvera le dauphin (flèche 6).

Ensuite, nous avons carrelé la pointe de diamant en descendant de part et d’autre (flèches 7 et 8).

Enfin, la dernière partie sera réservée pour le carrelage de l’escalier (partie 9).

La partie la plus ardue a sans conteste été le carrelage de la pointe de diamant, loin d’être évident à faire pour un novice comme moi. Merci encore à Léon pour son aide précieuse à ce moment là !

ii). Deux règles d’or

Ces règles peuvent paraître idiotes mais bon c’est les deux choses qui me semblent fondamentales.

1. Bien encoller : ne pas faire l’économie de colle. Même si avec la mosaïque il faut effectivement faire attention à ne pas trop encoller pour ne pas faire déborder la colle entre les carreaux, il ne faut pas non plus en mettre une couche trop mince. C’est pour cela qu’en cours de route, j’ai change de peigne. Le peigne avec dents fines proposait à mon goût un encollage trop mince.

2. Carreler droit ! Bien sûr cela semble idiot de le dire mais la principale difficulté se situe ici. Il faut donc faire les choses de sorte que le carrelage soit posé droit. Car si une chose se verra au final ,notamment sur les murs, c’est un carrelage posé de travers. En outre, à ce niveau les mosaïques ne laissent aucune chance !

iii). L’encollage

Pour bien encoller, il faut comme je l’ai dit plus haut s’outiller avec un peigne possédant des dents bien crantées. Vous mettez de la colle sur votre peigne et d’un geste ample, vous encollez le mur. Dans notre cas, pas d’encollage sur la mosaïque bien sûr.

Etant donné que l’on a prit un peigne avec des dents assez importante, l’épaisseur de colle est tout de même assez importante. A ce moment quand vous présentez votre plaque, il faudra bien veiller à ne pas trop appuyer pour que la colle ne dégueule pas entre les carreaux.

Il faut encoller sur une petite partie à chaque fois. Disons de quoi mettre 2 ou 3 plaques de mosaÏque à chaque fois.

Faites attention à la chaleur. Une chaleur trop forte fait sècher la colle très rapidement. Coller le carrelage sur une colle déjà en train de sècher peut se réveler désastreux.

Très important: quand vous avez fini de poser une partie de mur par exemple, il reste de la colle qui déborde des carreaux. Grattez y bien avant que cela ne soit sec. Car si voux n’y enlevez pas, quand vous reprendrez votre travail, cette colle sera sèche et vous posera des problèmes pour reprendre la pose.

colle piscine

iv). Poser le carrelage

On va poser le carrelage en s’aidant d’une règle en alu d’une longueur de 3 mètres. Cette règle nous aidera ainsi à carreler droit.

Pour les murs, on va poser à la base du mur la règle en alu. On va la poser de sorte qu’elle soit bien parrallèle au haut du mur. Un fois posée, on la cale (avec un paquet de carrelage de chaque côté par exemple). On commence alors à coller les plaques le long de la règle et ensuite on passe à l’étage au dessus et ainsi de suite jusqu’à l’arase de la piscine. Une fois terminé, on déplace la règle plus loin et on recommence. Ce petit schéma (mal fait!) ci dessous pour essayer de faire comprendre:

regle piscine

Pose du carrelage sur le mur

Pour le sol, c’est quasiment identique. On se place le long du mur où l’on commence. On place la règle bien parrallèle au mur en gardant entre le mur et la règle la largeur de deux plaques par exemple. Une fois trouvé la bonne position, on cale la règle avec un paque de carrelage de chaque côté de la règle. Comme ceci :

piscine carrelage

On place la règle, on met les plaque de mosaïque de chaque côté (sans les coller bien sûr) pour règler l’éloignement de chaque côté de la règle par rapport au mur. Une fois règlé, on enlève les plaques de mosaïques et on cale la règle. On peut alors commencer à coller. Une fois terminé de coller, on recule la rèlge et on reommence l’opération.

II. La Carrelage de la Piscine en pratique

En pratique, j’ai opéré comme indiqué plus haut. Néanmoins, pour une partie des murs, j’ai procédé de façon inverse : je suis parti depuis le dessus du mur (l’arase). L’arase étant parfaitement à niveau, on pouvait sans problème coller au fur et à mesure en prenant simplement un niveau pour vérifier.

carrelage mur piscine

Carreler les murs en commençant par le haut des murs

Pour le sol, nous avons commencé par carreler le petit bain où il y avait le dauphin et ensuite la pointe de diamant. Pour la partie plate, on a utilisé la méthode décrite plus haut. Par contre, pour la pointe on ne pouvait pas utiliser cette méthode car on ne pouvait pas mettre la règle dans la pente. Il a fallu donc y faire “à l’aveugle” en s’aidant de la ligne faite avant pour continuer droit.

dauphin piscine

Le dauphin réalisé après les murs. On voit bien que l’on a déjà fait les murs en s’arrêtant juste avant l’arrondi. Ensuite, on a fait le sol avec les arrondis et rejoint le sol.

dauphin piscine

Pour le dauphin, nous avions un schéma avec des numéros de plaques pour savoir où les mettre. Le schéma était de cette sorte :

dauphin-pisicnecarrelage piscine

On voit sur cette photo que l’on ne peut plus utiliser la règle pour rester droit. On prend alors comme repère tout simplement la ligne d’avant.

carrelage piscine

Cette fois ci, les choses commencent à prendre tournure !

La dernière partie, la pointe de diamant fut la plus dure. Déjà la plus dure à faire et en plus, au mois d’avril il faisait une grosse chaleur et au fond de la piscine c’était une fournaise.

carrelage piscine

Courage Franck, cette fois la fin est proche !

piscine

Bravo ! Ben tu vois quand tu veux ;))

Bien entendu, vous vous doutez bien qu’il y a des découpes à faire, l’on arrive pas toujours “pil-poil” comme dirait l’autre. Dans le cas de la mosaïque, le mieux est encore d’utiliser une petite tenaille. Bien sûr les découpes ne seront pas parfaites, mais avec les joints et sous l’eau ça ne se voit pas du tout. Arrangez vous donc pour faire ces découpes au bas du mur vers les arrondis.

Pour les joints, il faut prendre une taloche en caoutchoux comme montré dans la partie II. Il faut ensuite bien essuyer avec l’éponge plusiieurs fois d’affilée.

piscine et joints

On voit le blanc qui reste sur les carreaux après avoir jointé. On utilise la taloche-éponge pour y nettoyer. Il faut la rincer très régulièrement car sinon en séchant cela redevient blanc. Il faut souvent y faire plusieurs fois d’affilée pour que le blanc disparaisse entièrement.

WhatsApp chat